Donner

Prochaines étapes et validation !

Menu
Newsletter16/06/2022

Notre ECI sera-t-elle officiellement validée...? Voici quelques éléments de réponse.

 
 

La validation des signatures pour Sauvons les abeilles et les agriculteurs est enfin en cours. Nous avons à présent les résultats officiels pour 23 pays de l’EU sur 27. Avec un taux moyen de validité des signatures de 89 %, nous sommes proches de l’objectif d’un million. Un nombre suffisant de pays ont déjà atteint le seuil nécessaire, mais l’Allemagne (587,399 signatures) attend encore sa validation. Avec 89 647 signatures et malgré l'obstacle que constituait la demande du numéro de pièce d'identité, la France atteint un taux de validité de 86 %. Les chiffres sont très, très encourageants ! À suivre.
 

Nouvelle directive européenne sur la régulation des pesticides : quelle est notre influence ?

Le 22 juin prochain, la Commission européenne devrait dévoiler ses propositions pour une nouvelle Directive-cadre sur les pesticides et un nouveau Règlement sur la restauration de la nature, dans le cadre du Pacte vert pour l’Europe et de la stratégie De la ferme à la table. La présentation de ces propositions était prévue en mars, mais a été reportée après de lourdes pressions du secteur de l’agrochimie.
 
La Commission va sans doute proposer de réduire l’utilisation des pesticides de 50 % d’ici à 2030. Cela semble positif, mais ce n’est pas suffisant. En 2009, L’UE avait déjà consenti à une réduction de l’utilisation des pesticides et à une interdiction progressive des produits les plus toxiques. Cela n’a pas été suivi d’effet, avec pour conséquences un effondrement de la biodiversité et de sérieux dommages causés aux sols, à la qualité de l’eau et à notre santé.
 
Nous devons absolument mieux faire ni nous voulons sauver les abeilles et la biodiversité, avoir des sols sains, une eau de qualité, une alimentation saine et une bonne santé — et si nous voulons assurer un avenir à nos enfants et petits-enfants. C’est pourquoi notre Initiative Citoyenne exige une réduction de 80 % de l’utilisation des pesticides de synthèse d’ici à 2030, et une interdiction totale d’ici à 2035. De plus, nous demandons du soutien aux agriculteurs pour qu’ils travaillent avec la nature, assurent la production alimentaire et gagnent correctement leur vie.
 
La proposition pour une nouvelle Directive-cadre sera discutée entre la Commission, le Conseil — les représentants des États membres — et le Parlement européens.
 
Une fois que notre ICE sera officiellement validée, la Commission recevra les représentants de Sauvons les abeilles et les agriculteurs, puis une audience aura lieu au Parlement européen. Nous ferons tout notre possible pour peser sur les discussions sur la réduction des pesticides.
 

Des coalitions nationales demandent une réduction des pesticides plus ambitieuse

Dans 11 pays de l’UE, des coalitions d’associations ont écrit à leur parlement national ainsi qu’à leurs ministres de la Santé, de l’Environnement et de l’Agriculture pour qu’ils s’engagent pour une réduction des pesticides plus ambitieuse. Cette démarche est importante, car ce sont les pays membres qui auront le dernier mot dans la procédure européenne décrite ci-dessus. Ces lettres ont également été envoyées aux Commissaires européens pour les informer de la mobilisation en cours au plan national. Vous pouvez lire les courriers envoyés en Allemagne, Autriche, Belgique (Flandre), Bulgarie, Croatie, Chypre, Espagne, Hongrie, Irlande, Lettonie, Luxembourg et Pays-Bas en cliquant ici. D’autres lettres sont en préparation.

Échec des politiques européennes — davantage de pesticides dangereux dans vos fruits et légumes

Dans un brillant rapport, Pesticide Action Network (PAN) Europe a brisé le mythe selon lequel l’Europe utilise de moins en moins de pesticides. En s’appuyant sur de vastes données issues de l’UE, l’association a montré que les résidus des pesticides les plus toxiques ne diminuent pas dans l’alimentation. Au contraire, ils augmentent ! Les autorités affirment que l’alimentation est jugée sûre et que la plupart des résidus sont inférieurs aux limites qu’elles ont définies. Il ne devrait pourtant pas exister de limite « sûre » pour de tels poisons : ils sont si toxiques que l’UE a décidé de les interdire en 2009. Ces pesticides sont trop dangereux pour la santé et l’environnement et ils devraient donc être substitués. 13 ans plus tard, la plupart sont encore présents dans les champs et dans nos assiettes. Cela souligne le besoin urgent de changer les lois !

Sur le site de PAN Europe, vous pouvez lire le rapport Le Fruit Interdit (en anglais) ainsi que son résumé exécutif (télécharger) (en français) sur les 12 pesticides les plus dangereux et les 55 « candidats à la substitution ». Vous pourrez également soutenir la campagne visant à interdire ces produits au plus vite.
 

Merci de soutenir notre action avec un don

Nous entrons à présent dans la phase plus « officielle » de l’ICE Sauvons les abeilles et les agriculteurs. Votre soutien est précieux pour rendre notre action la plus efficace possible. La fondation Aurelia (basée en Allemagne) est chargée de la collecte des dons. Ces derniers ne seront utilisés que dans le cadre de notre Initiative Citoyenne. Cliquez ici pour faire un don.

 

Aidez nous!

Partagez l'initiative

Soutenez-nous par un don

Faites un don ici

Distribuez formulaires de signature et dépliants

Matériels

Our website uses cookies to improve the usability and performance of our services and to track visits. Details about used cookies and ways to opt out can be found in our privacy statement.